Les finances personnelles nuisent-elles à votre couple?

Pour des économies de 30 à 50% et en savoir plus: 

Étude gratuite:demande-en-ligne

À l’occasion de la Saint-Valentin ou a tous les jours, retenez-vous d’aborder la question de vos finances personnelles, si vous ne voulez pas refroidir l’élan de votre conjoint.

De fait, un Canadien sur cinq (21%) affirme que leurs finances nuisent à leur relation de couple, selon un sondage réalisé par Ipsos Reid pour le compte de MNP Ltée,

Ce qui est plus inquiétant, c’est qu’un sondé sur 10 (11%) dit cacher d’importants renseignements financiers à son conjoint.

L'âge et la situation de famille jouent un rôle. Les parents (30%) ressentent plus de pression sur leur relation en raison de leur situation financière que les couples sans enfants (17%).

Les couples, mariés ou conjoints de fait, qui sont âgés de 18 à 34 ans sont aussi plus susceptibles d'affirmer que leur situation actuelle concernant leurs finances et leur endettement a des répercussions sur leur relation avec leur conjoint.

Les couples dont les revenus sont faibles sont aussi plus susceptibles de croire que leur situation d'endettement actuelle nuit à leur relation.

Certain souligne que ce qui convient à un couple ne convient peut-être pas nécessairement à un autre, que ce soit dans le domaine des amours ou des finances.

«Faites des achats réfléchis qui reflètent vos engagements en tant que couple, et votre relation subira beaucoup moins de pression».

Le sondage a été réalisé du 23 au 28 janvier dernier. On a interviewé un échantillon de 1031 Canadiens mariés et conjoints de fait du panel en ligne canadien d'Ipsos, et la marge d'erreur est de 3,5%

Étude gratuite:demande-en-ligne

Merci JQ !